Peaux de Fruits

Peaux de fruits : pouRquoi est-ce une alternative ?

Selon moi, les peaux de fruits incarnent une réelle solution, dans la mesure où la production et le tannage industriel de cuir sont de réels enjeux environnementaux. 

Pour répondre à cette problématique, des alternatives ont vu et voient le jour. On peut citer le Pinatex, qui est un textile fait avec les fibres des feuilles d’épis d’ananas, et qui est sans doute l’alternative la plus connue avec le liège. Je tiens aussi à citer une alternative qui me plait particulièrement, c’est le cuir de mycélium, tissé par le réseau racinaire de certains champignons. 

Cette diversité d’alternatives peut finalement peser contre la pollution de masse due à la production industrielle de cuir.

C’est pourquoi moi aussi je vous propose une alternative supplémentaire : la maroquinerie en peaux de fruits.

Pourquoi cette solution ?

La maroquinerie en peaux de fruits me permet une production drastiquement écologique. La matière première était considérée comme un déchet, cette ressource est donc complètement revalorisée. Le procédé de transformation est exempt de tous produits toxiques pour l’environnement et l’outillage est essentiellement manuel et lowtech. 

De plus cette solution m’a séduit pour ses qualités graphiques et artistiques au travers des différentes textures et couleurs offertes par les peaux de fruits. Une manière par mon travail de mettre en avant la richesse et la beauté de la nature.

Comment transformes-tu les peaux de fruits ?

La transformation, ou le tannage, se fait dans mon atelier avec une recette que j’ai développée et que je garde pour le moment secrète.

La transformation complète nécessite environ 16 étapes et trois semaines à un mois. 

D'où viennent les peaux ?

Elles proviennent de l’entreprise Breiz’île, producteur de rhum arrangé, basé à Plougastel, soit à 40Km de mon atelier
 https://breiz-ile.fr/

Quelles peaux utilises-tu ?

Aujourd’hui j’utilise essentiellement les peaux d’ananas, pour leur solidité et leur surface un peu plus grande. Cependant cela m’arrive parfois d’utiliser encore des peaux d’agrumes ou de melons.

5 commentaires

  1. bonjour,
    j’adore vos bijoux ! Quelle originalité ! Bravo !
    J’aurai aimé savoir si vous aviez un catalogue ou une sélection que vous m’auriez envoyé par mail ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *